Archives pour la catégorie Divers

Conférence de Richard Stallman pour les 30 ans de GNU

A l’occasion du trentième anniversaire de la naissance du projet GNU, à l’initiative de l’association APRIL et présentée par Richard Stallman, une conférence a été présentée par ce dernier le 21 septembre 2013. GNU est l’acronyme récursif de Gnu Is Not Unix.

Enregistrements audio et vidéo :

Source de l’information et des liens : site de l’association APRIL.

Si vous souhaitez en apprendre plus sur ce personnage charismatique, il existe un ouvrage qui a pour titre « Richard Stallman et la révolution du logiciel libre », disponible sur le site enventelibre.org

Ce livre est aussi téléchargeable librement sur la page du site framabook.org qui décrit le contenu de l’objet.

Les conférences de Richard Stallman sont très intéressantes et permettent à celles et ceux qui souhaitent découvrir les alternatives libres aux logiciels propriétaires  privateurs d’apprendre pas mal de choses sur les façons dont nous sommes espionnés.

Rayman Legends, ou quand le jeu de plate-formes revient aux fondamentaux

Phénomène star des années 80 et du début des années 90, le le jeu de plate-formes a subi un essoufflement de l’engouement pour ce genre style de divertissement vidéoludique coloré et amusant. La fin des années 90 a vu le genre tenter de se renouveler via l’avènement de titres conçus en 3d et polygones. Mario 64 fut un essai convaincant.

Mais un retour aux sources s’avérait indispensable. Et Rayman Origins puis Rayman Legends ont vu le jour et ont redynamisé et redonné un second souffle à un genre longtemps délaissé et qui  avait laissé place à des productions telles que les jeux de guerre, jeux de sport, etc…

Un des points forts des deux derniers opus de Rayman est l’humour. A l’heure du photo réalisme, le style cartoon et un univers drôle permettent à celles et ceux qui se sont pas intéressés par les jeux vidéo trop réalistes de ne pas se sentir oubliés.

En savoir plus en ce qui concerne la nintendo Nes

Lorsque l’on affectionne le « retrogaming », on souhaite bien souvent en apprendre plus en ce qui concerne les consoles et autres machines de jeux d’il y a quelques années.

Si vous appréciez les jeux de la Nintendo Nes (Nintendo entertainment System (Famicom au Japon)), il y a un podcast qui devrait particulièrement vous intéresser. Il s’agit de l’épisode 19 du podcast de l’association MO5.

Cette association a pour but de répertorier et récupérer d’anciennes machines du patrimoine vidéoludique afin de les utiliser lors d’expositions Game Story.

Ont participé à ce podcast (informations extraites de la page du podcast) :

  • Eve-Lise Blanc-Deleuze, directrice du marketing puis de la communication chez Bandai France puis Nintendo France de 1988 à 1995.
  • Florent Gorges, traducteur de Japonais, co-fondateur de Pix’n Love, auteur entre autres de L’Histoire de Nintendo et créateur de sa propre maison d’édition, Omaké Books
  • SSeb22, auteur de Ma « carrière » de joueur, gamebloggeur et testeur prolifique, et qui a choisi son pseudo pour accéder au 3615 Nintendo !
  • Guillaume Verdin, responsable éditorial du Mag qui traite de l’actualité du Retrogaming
  • et Jean-Sébastien Brugalat, sosie de Laurent Fischer, what else?

Bonne écoute à toutes et à tous !!!

Archive.org

Lorsque l’on souhaite télécharger du contenu sans être immédiatement considéré comme un criminel ou un voleur, dénicher les bonnes adresses n’est pas évident.

C’est pourquoi je vous propose de découvrir un site que je considère comme incontournable à partir du moment où l’on recherche du des documents récupérables en toute légalité et gratuitement, pour la simple raison qu’ils sont tombés dans le domaine public : archive.org

Une large référence de documents est disponible. Vous y trouverez par exemple :

-des albums publiés sous licence creative commons

-des livres électroniques au format pdf ou epub

-des vieux films

Et si l’on prend le temps de s’aventurer dans les méandres de cette gigantesque base de données, il est fort probable que l’on finisse par tomber sur des trésors culturels.

Voici donc un site qui prouve que télécharger ne rime pas toujours avec illégalité.

Bonnes découvertes à toutes et à tous !!!

Abandonware Video/magazines

Ces dernières années, la nostalgie a envahi les médias. Nombreuses et nombreux sont celles et ceux qui ont, par le passé, apprécié des magazines et des émissions télévisées devenus cultes.

Deux sites sont susceptibles d’intéresser ces derniers :

ABANDONWARE VIDÉO :

ABANDONWARE MAGAZINES :

Et ces sites permettent aussi aux nouvelles générations de découvrir ce patrimoine. Découvrir ou redécouvrir des incontournables de leur époque tels que Player One.

Deux sites indispensables pour celles et ceux qui pensent que la presse et la télévision étaient mieux avant.

Si vous connaissez d’autres sites du genre, n’hésitez pas à les partager via les commentaires.

Debian 7.0 Nom de code Wheezy est sortie

S’il y a une distribution GNU/Linux que j’apprécie particulièrement, c’est Debian GNU/Linux. Chaque fois qu’une nouvelle version est annoncée, je suis impatient de pouvoir la tester. Et la version 7.0, nom de code Wheezy, n’y échappera pas.

Si vous souhaitez télécharger Debian Wheezy, c’est par ici :

Télécharger Debian Wheezy

Si ne connaissez pas l’architecture de votre pc, je vous conseille d’opter pour « i386″.

Si vous avez besoin d’aide pour installer la bête, vous pouvez consulter cette page.

Il est vrai que le temps qui s’écoule entre deux deux versions stables de Debian est plus long que le calendrier des sorties des autres distributions. Mais cela a un avantage : plus de stabilité. L’idée d’associer le nom d’un personnage de Toy Story à chaque version majeure est très sympathique.

Autre point intéressant : la logithèque est très fournie et permet à chaque personne qui utilise cette distribution de trouver un logiciel qui correspond à l’activité souhaitée.

J’ai eu l’occasion de tester de nombreuses distributions GNU/Linux. Mais j’ai toujours fini par réinstaller Debian, les autres distributions ne m’ayant pas apporté entière satisfaction.

Si l’on a utilisé Ubuntu pendant un moment et que l’on souhaite apprendre plus de choses, Debian convient parfaitement.

Rester informé en ce qui concerne l’univers des OS et autres logiciels libres

Depuis quelques années, les systèmes d’exploitation libres intéressent de plus en plus de monde. Mais avec la quantité de distributions (versions) disponibles, avoir un moyen de suivre les évolutions et les actualités de ces environnements alternatifs  aux fenêtres de Redmond ou à la pomme est indispensable.

Il y a bien évidemment l’incontournable Distrowatch.

Mais pour ceux et celles qui ne sont pas familiers avec la langue de Shakespeare, il y a Quebecos.

Quebecos est basé à Rimouski et existe depuis 2004. A l’origine de ce projet, Sébastien Gagnon, Grandgagnon sur le site.

Les informations diponibles traitent aussi bien des versions de développement que des dernières moutures stables des différents projets du monde du logiciel libre ; que ce soit au sujet d’Ubuntu, Debian, Opensuse, Fedora, Chakra Linux, Gentoo, Frugalware ou encore de Libre Office, fork d’open Office.

Si vous souhaitez avoir un aperçu de diverses distributions gnu/linux, je vous invite à consulter le Weblog de Frédéric Béziès.

Il y a bien évidemment les pages d’aide proposées sur les pages de chaque projet libre ainsi que les sites du style ubuntu-fr.

J’allais oublier le blog de Clapico, qui est une mine d’informations à propos  d’Ubuntu.

Mon intérêt soudain envers le monde merveilleux du manga

Depuis que le Japon a commencé à titiller ma curiosité il y a quelques années, il n’y a qu’un domaine vers lequel je n’ai jamais persévéré auparavant : le manga.

Je ne suis pas un aficionado des romans. Mais cela ne m’empêche pas pour autant de tourner les pages d’autres publications dont des ouvrages des éditions Pix’n Love, des mangas. Le souhait de découvrir le monde des bandes dessinées asiatiques est tout récent. J’ai bien évidemment eu l’occasion de feuilleter quelques tomes du mondialement connu Dragon Ball Z. Mais me contenter uniquement de l’oeuvre d’Akira Toryama m’aurait fait passer à côté d’une multitude de titres divers et variés, à commencer par le célèbre ninja de Masashi Kishimoto.

Au rayon de mes découvertes récentes figurent entre autres Gunsmith Cats, Chobits, Beelzebub. Mais la quantité de tomes publiés chaque mois est si grande qu’il y a largement de quoi contenter toutes celles et tous ceux qui raffolent de ces créations.

Le fait de parcourir les tomes dans le sens inverse ne me pose pas de problème.

Mes critères de sélection sont les suivants : humour, action. Tout ce qui est à caractère morbide, dramatique, horrifique ne m’intéresse pas. Il faut que le contexte soit prétexte à la rigolade. Je privilégie tout ce qui est du même genre que Naruto, One Piece, Gunsmith Cats, Chobits, Beelzebub, et beaucoup d’autres.

Beelzebub est un régal niveau humour. Suivre les aventures du fils du roi des démons est hilarant. Si vous n’avez pas le moral, c’est un excellent remède à la morosité.

Si vous en connaissez d’autres, n’hésitez pas à les partager via les commentaires.