Acheter un disque SSD ? Il est préférable de s’abstenir

Un coup de gueule pour bien débuter l’aventure de mon nouveau blog. L’article dont il est question ci-dessous a été utilisé dans un macbook pro de début 2011 sur lequel était installé Macosx 10.7 Lion. Les disques SSD ont normalement tout pour plaire : silence de fonctionnement, rapidité. J’ai donc cédé aux sirènes marketing. Le 22 août 2011, j’ai décidé d’acquérir un disque SSD de marque OCZ, plus précisément le modèle Vertex II 120Go.  Tout allait bien dans le meilleur des mondes. Le système d’exploitation se chargeait très rapidement. Idem en ce qui concerne les différents logiciels installés.

Puis, il y a quelques jours, ce dernier a cessé de fonctionner du jour au lendemain. Je pensais pouvoir l’utiliser deux ans minimum. Tout cela ne fut qu’illusions. J’en déduis donc que la technologie SSD n’est pas aussi fiable que les bonnes vieilles clés usb et ces bons vieux disques à plateaux.

13 réflexions au sujet de « Acheter un disque SSD ? Il est préférable de s’abstenir »

  1. J’avoue que je ne suis pas encore très fan de disques SSDs. Je vais passer pour une vieux « maniaque », mais je préfère encore les disques mécaniques aux disques à base de mémoire flash, dont la faiblesse est le nombre plus limité de cycle de lecture / écriture.

    Peut-être que ton SSD a été très utilisé coté cycle, donc…

    1. Je pense qu’il y a au moins une chose qui est susceptible d’être à l’origine du problème rencontré : l’utilisation d’un système de fichiers journalisé. Les accès à la mémoire flash ayant été assez fréquents, il est fort probable que le nombre de cycles ait été réduit. Et que comme tu le suggères, qu’il ait rapidement atteint le nombre maximum de cycles.

      1. Un système de fichiers journalisés ? Tu flingueras ton SSD en l’usant prématurément.

        Pour info, sous linux, les système de fichiers non journalisés sont conseillés sur SSD.

        Cf par exemple cette page du wiki d’ubuntu : http://doc.ubuntu-fr.org/ssd_solid_state_drive#utilisation_d_un_systeme_de_fichier_non_journalise

        Un journal entrainera une augmentation du nombre de cycle lecture / écriture => diminution de la durée de vie.

  2. Un peu comme Fred , j’aurais tendance aussi à garder une certaine méfiance vis à vis de la mémoire flash dont la faiblesse n’est pas nouvelle. Ce qui peut malheureusement avoir des conséquences sur la bonne marche générale. Je pense que ton disque a probablement trop tiré sur la mémoire flash qui d’elle même a réduit les cycles de ton disque. Toute technologie nouvelle n’est pas forcément fiable dès le départ, il faut savoir attendre car seul le temps peux montrer des résultats fiables.

    1. Tu as mis le doigt sur le point sensible. Les disques SSD sont ultra rapide, moins fragile mécaniquement, mais ont une durée de vie moindre, surtout que les systèmes de fichiers sont tous journalisés de nos jours pour limiter la casse en cas de plantage matériel du à une coupure de courant.

      Donc, autant dire, un suicide pour les SSDs tant que les systèmes de fichiers ne seront pas mieux adaptés.

  3. Il me semble que le taux de panne sur les HDD due à la partie mécanique est bien plus faible que celui due à la partie électronique des HDD, personnelement en choisisant mon SSD j’en était conscient, je suis aussi conscient aussi du fait que j’ai vraiment mal démarer dessus (problème d’installation et de mise à niveau, donc plusieurs réécritures… ), j’ai pris un M4 de crucial en espérant qu’il tienne un moment quand même.

    1. En ce qui me concerne, je ne dépenserai plus un centime pour un SSD, à part si la machine en est équipée d’origine. Mais si cela est possible, je le remplacerai par un disque dur à plateaux.

      1. Prochaine machine, soit je prend un SSD professionnel dont le taux de cycle sera énorme, soit je me fais un bon raid de velociraptor de WD (peut être pas les velociraptor quand même…)

  4. Le problème ne vient peut être pas de la technologie ssd mais du ssd selectionné, ocz a très mauvaise presse ces derniers temps notamment due au nombre de pannes, crucial ou intel aurait peut être été un meilleur choix

    1. Je ne sais pas. Je n’ai pas testé d’autres modèles d’autres marques. Donc, mon expérience en ce qui concerne cette technologie est très limitée. Je ne savais pas qu’OCZ avait si mauvaise presse. Je sais à présent qu’il faut éviter leurs produits.

      1. J’ai un ssd intel de 40go depuis janvier 2010, pas de problème il tourne toujours très bien, sans me soucier de la journalisation, je vais peut être y faire attention tout de même

        1. Vous avez eu plus de chance que moi. Le ssd que j’avais a uniquement accueilli macosx 10.7 Lion. Donc, je ne sais pas comment il se serait comporté sous Windows 7, une distribution GNU/Linux ou un système d’exploitation de la famille BSD.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


deux + 9 =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>