Est-ce que les éditeurs nous prennent pour des cons, surtout les personnes qui préfèrent le format bluray ?

Après une longue période sans activité sur ce blog, un gros coup de gueule à l’attention des éditeurs de dvds et blurays.

Certains éditeurs ont la fâcheuse tendance à utiliser le terme « collector » pour des éditions qui n’ont rien de collector, à savoir les « combos bluray/dvd ». Je ne sais pas ce qu’il en est en ce qui vous concerne. Mais lorsque je recherche un film asiatique ou une série animée asiatique en blluray, quel est l’intérêt d’avoir la version dvd ? Je considère cette pratique comme de la vente forcée, au même titre que la vente de logiciels non désirés avec un ordinateur (licence windows et autres saloperies préinstallées en usine).

Le terme « collector » est complètement galvaudé de par son utilisation à tort et à travers, dans un but purement marketing qui n’est pas adapté aux produits visés. Un exemple : les deux éditions (collectors d’après l’éditeur mais qui ne le sont pour moi) de la série diffusée sur feu LA CINQ sous le titre « Nadia et le secret de l’eau bleue ». Il y a un coffret qui contient uniquement la version dvd. Mais si vous voulez découvrir ou redécouvrir cette superbe série animée en haute définition, vous devez payer pour les blurays et les dvds.

Et le tube de vaseline ?

Avec de telles pratiques, rien de surprenant qu’une partie de la population hexagonale préfère télécharger illégalement.

Qu’en pensez-vous ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


9 × = soixante-dix deux

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>